Nos livres de contes sont remplis d’illustrations montrant de délicieux soupers en train de mijoter dans l’âtre. Au superbe château de Chenonceau (dont l’une des célèbres habitantes, Catherine Di Medici avait ramené de la Bottega italique bien des délices propres à affoler les papilles françaises), une gigantesque cheminée dotée d’une broche toute aussi impressionnante accueillait un gibier de choix, cuit sur place avant d’être servi à la table du roi. Assurément, la cuisine à la cheminée semble dévolue à ce « Jadis » que l’on drape aujourd’hui d’une certaine nostalgie. Et pourtant, il semblerait que le concept revienne depuis peu sur le devant de la scène … Dès lors, comment cuisiner à la cheminée ? Et pour quelle raison renouer avec ce mode de cuisson emprunté à nos grands-mères ? Voici quelques éléments de réponse :

Pourquoi cuisiner directement dans sa cheminée ?

A l’heure où nous disposons d’une foule de possibilité en terme d’accessoires de cuisine et d’une incroyable variété de robots aux performances inégalables (dont certains coordonnent l’intégralité d’un repas en quelques clics) ; cuisiner à la cheminée peut sembler être un caprice bien étrange. Pour autant, ne voyez pas seulement dans cette tendance une énième fantaisie rétrograde ou le dernier défi en vogue sur les réseaux sociaux. En effet, ce mode de cuisson a de nombreux atouts dans sa manche. Atouts parmi lesquels il faut tout d’abord compter la faculté incontestable de sublimer les saveurs … Car le feu de bois est réputé pour donner aux aliments un goût inimitable et nombreux sont ceux qui voient en lui un outil culinaire à privilégier. D’où l’engouement autour du barbecue que l’on dégaine chaque Eté. Saumon, grillades, même les légumes acquièrent une toute autre dimension une fois cuits de la sorte ! Or, la cuisson au feu de cheminée a cela de merveilleux qu’elle permet de retrouver tout le fumet de la cuisson barbecue, et ce, même au plus fort de l’Hiver ! De plus, quoi de mieux que de faire cuire son repas (tout particulièrement s’il s’agit d’un plat ayant besoin de plusieurs heures de cuisson) tout en chauffant sa maison lorsque la saison froide s’éternise ? Gageons qu’une blanquette ou un aligot réchaufferont le cœur des petits comme des grands !

Pour autant, il convient de prendre quelques précautions pour éviter tout problème ; précautions que nous vous détaillerons très bientôt par ici.

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.