Au fur et à mesure que la saison automnale avance, son cortège de feuillages et de couchers de soleil en technicolor s’adjoint quelques conséquences beaucoup moins agréables … Car si l’automne est selon beaucoup de romantiques un second printemps ; il n’en reste pas moins vrai que ses températures s’avèrent beaucoup moins agréables que celles qui précèdent l’Eté ! Et il n’est pas rare que couvertures supplémentaires et gilets en grosses mailles envahissent notre quotidien ; avant même la fin octobre. Quant au chauffage, il est également de la partie et le plus souvent, son arrivée est jugée trop tardive lorsque celui-ci est collectif. Chanceux sont ceux qui peuvent disposer d’un système de chauffage individuel ; qu’ils peuvent déclencher comme bon leur semble ! Mais quid de ceux qui possèdent une cheminée ? Bien longtemps, celle-ci a été utilisée par les foyers français comme seul moyen de se chauffer lors de la saison froide. Et il faut reconnaître qu’elle est tout à la fois efficace et esthétique. Pour autant, il est nécessaire de savoir la préparer correctement afin qu’elle puisse révéler tout son potentiel à l’heure où pluie et frimas sont à la fête :

Entretenir sa cheminée

La bonne marche d’une cheminée et par conséquent l’obtention d’une température agréable au sein du foyer marche main dans la main avec son entretien. Du reste, saviez vous que le ramonage (à raison de deux fois par an dont une fois durant la saison de chauffe) est désormais une obligation légale ? Cela parce que si un ramonage régulier permet un rendement optimal ; il s’agit également d’un excellent moyen d’éviter un éventuel incendie. Par conséquent, il en va de votre sécurité et de celle de vos proches. De même que de celle de votre voisinage qui pourrait aussi être touché par un départ de feu à votre domicile. Voilà pourquoi un certificat de ramonage vous sera remis à la fin de l’opération. Etape fondamentale puisque ce certificat pourrait vous être demandé par votre assurance habitation afin de vérifier que votre installation est aux normes et dûment entretenue. En outre, le passage du ramoneur peut être l’occasion de lui poser toutes ces questions qui vous trottent dans la tête et ne trouvent pas de réponse. En tant que professionnel patenté ; il saura vous conseiller ou vous rassurer si nécessaire. Pensez également à nettoyer régulièrement insert, vitres, plaques et autres accessoires afin d’éviter tout encrassement qui pourrait nuire aux bonnes performances de votre outil de chauffe.

Ceci dit, il existe d’autres gestes essentiels au bon fonctionnement de votre cheminée. Lesquels seront à découvrir très prochainement par ici !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.