Aujourd’hui, plus de 7 millions de français se chauffent au bois. Étant l’énergie la moins chère du marché, seulement 0,351 € TTC / kWh, elle subit aussi le moins de variation de prix et elle en séduit plus d’un. De plus, c’est une énergie de chauffage écologique et renouvelable, qui sert d’excellente alternative aux énergies fossiles. Le bois est désormais inscrit dans la transition énergétique pour être la source d’énergie de l’avenir. Cependant, pour être la plus écologique et économique possible, cette énergie nécessite d’être utilisée de façon responsable et intelligente. C’est pour cela qu’il est important d’optimiser et d’estimer sa consommation de bois de chauffage.

Comment optimiser sa consommation de bois ?

  • Le choix de l’appareil : L’appareil de chauffage doit correspondre aux besoins du logement et aux habitudes de vie de ses habitants. Un appareil trop puissant, ou pas assez, influencera forcément votre consommation de bois. Pour ne pas faire d’erreur, n’hésitez pas à contacter l’un de nos magasins. 
  • L’entretien de l’appareil : Un ramonage deux fois par an permet d’optimiser la combustion de l’appareil, réaliser des économies d’énergies et éviter toute surconsommation.
  • L’essence du bois : Il existe plusieurs types de bois. Cependant, il faut privilégier les feuillus durs comme : le chêne, le hêtre, le charme… qui sont idéaux pour se chauffer. Leur pouvoir calorifique est 30 % à 50 % plus important qu’un bois tendre ou résineux, car le bois est dense et sans résine.
  • Le taux d’humidité du bois : Il faut privilégier un bois avec un taux d’humidité faible (< 20 %) afin d’avoir un meilleur rendement et ne pas encrasser le conduit. Un conduit encrassé peut mener à une surconsommation de bois.
  • Stockage du bois : Il faut faire attention aux conditions de stockage du bois pour ne pas augmenter le taux d’humidité de celui-ci.
  • Le dimensionnement du bois : Chaque appareil a une capacité différente. Il est donc primordial de choisir des bûches correspondantes aux dimensions de la chambre de combustion. Le diamètre des bûches doit être aussi pris en compte. Dans l’idéal, il doit être compris entre 10/15 cm.
  • Choisir du bois certifié PEFC : Les forêts certifiées PEFC sont protégées et gérées durablement. Les produits bois issus de ces forêts sont donc apposés PEFC et apporte la garantie aux consommateurs que le bois est de qualité, issu de sources responsables et que grâce à son achat ils participent à la gestion durable des forêts. Ainsi, le bilan CO2 est neutre, consommant autant de CO2 pour sa croissance que ce qu’il sera rejeté lors de la combustion.
  • Acheter une quantité de bois proportionnelle à vos besoins : Prévoir sa quantité de bois est très important pour ne pas se retrouver dépourvu de bois pendant la période de chauffe ou avec des quantités inutilisées aux beaux jours. Nous vous conseillons donc de calculer votre consommation annuelle de bois.

Comment calculer sa consommation de bois de chauffage ?

Afin d’estimer sa consommation en bois de chauffage, un outil est mis à votre disposition. Le simulateur ci-dessous vous accompagnera également dans le choix d’un combustible à fort pouvoir calorifique et qui optimisera votre consommation :

Estimation de consommation de bois de chauffage

Cet outil prend en compte des données concernant votre habitation :

  • Lieu géographique
  • Altitude
  • Surface à chauffer
  • Année de construction de l’habitation
  • Rendement de l’appareil

Mais aussi le type de bois utilisé :

  • Humidité du bois
  • Taille des bûches
  • Essence du bois

Sachez que ce simulateur est proposé par l’ONF Énergie bois

ONF Energie bois est un réseau de fournisseur de bois énergie en France, développé par l’Office national des forêts. Ce sont des acteurs investis dans une démarche en faveur du développement durable, proposant des produits et services de qualité autour du bois énergie.

Alors, quel bois allez-vous choisir pour hiver ? Et surtout, en quelle quantité ?